Open main menu

Help:Extension:Translate/Gestion de la traduction de page

This page is a translated version of the page Help:Extension:Translate/Page translation administration and the translation is 100% complete.
Other languages:
Bahasa Indonesia • ‎Deutsch • ‎English • ‎Esperanto • ‎Kiswahili • ‎Lëtzebuergesch • ‎Zazaki • ‎català • ‎dansk • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎lietuvių • ‎polski • ‎português • ‎português do Brasil • ‎slovenčina • ‎svenska • ‎čeština • ‎беларуская (тарашкевіца)‎ • ‎македонски • ‎русский • ‎українська • ‎العربية • ‎فارسی • ‎मराठी • ‎हिन्दी • ‎বাংলা • ‎中文 • ‎日本語 • ‎한국어

Qu'est-ce ? L'outil de traduction de page permet une traduction maîtrisée de pages wiki dans d'autres langues. Cela signifie que le contenu de chaque traduction sera, en principe, équivalent à celui de la page d'origine. Ceci est différent, par exemple, des versions en différentes langues des articles de Wikipédia, dont les traductions sont totalement indépendantes les unes des autres. Par défaut, les traductions se font uniquement d'une langue initiale (généralement l'anglais) vers les autres langues, mais les traducteurs peuvent profiter des traductions dans d'autres langues si elles existent déjà.

Pourquoi ? Sans aucune aide, traduire plus de quelques pages dans d'autres langues est au minimum consommateur de temps, au pire, devient un « désordre ingérable ». Avec la fonction de traduction de page, vous pouvez éviter ce désordre et structurer le processus de traduction.

L'idée essentielle est de découper le texte à traduire en plusieurs parties plus courtes, les unités de traduction, qui seront traduites séparément. De cette façon, les modifications du texte d'origine sont traitées unité par unité et les traducteurs n'ont à mettre à jour que les unités modifiées. Ceci permet aussi aux traducteurs de travailler sur des portions de texte plus simples à gérer, de partager plus facilement le travail entre plusieurs traducteurs, et de poursuivre la traduction ultérieurement, sans avoir besoin de traduire la totalité du texte initial.

Qui ? Cette page détaille la page du tutoriel de traduction en fournissant des connaissances plus approfondies sur le fonctionnement du système de traduction, et propose les meilleures pratiques pour une grande variété de cas. Cette page est prévue pour les administrateurs de traduction et d'une manière générale pour quiconque modifie le texte d'origine d'une page soumise à la traduction, même sans avoir les droits d'administration pour approuver les modifications pour traduction.

Pour faire une demande de droits étendus en tant qu'administrateur de traduction, aller à Project:Requests.

Vie d'une page traduisible

Rôles Plusieurs personnes peuvent être impliquées dans le processus d'écriture et de traduction d'une page wiki : le rédacteur initial crée une page, quelqu'un corrige des fautes d'orthographe, un administrateur de traduction marque la page pour qu'elle soit traduite, des traducteurs traduisent, quelqu'un modifie la page, un administrateur de traduction marque ces changements pour qu'ils soient traduits et des traducteurs mettent à jour les traductions. Ces rôles peuvent se chevaucher plus ou moins, mais la responsabilité finale pour une traduction sans soucis est à la charge de l'administrateur de traductions de la page. L'administrateur décide lorsque la page est prête pour être traduite la première fois, s'assure que la segmentation est cohérente et approuve (ou corrige) les modifications.

Préparation Pour qu'il y ait quelque chose à traduire, vous devez d'abord écrire. Si vous avez effectué une traduction sans passer par l'extension Translate, lisez la section sur comment migrer des traductions. Si vous voulez de nombreuses traductions rapidement, il est très important que le texte source soit correct. Avant de marquer une page pour qu'elle soit traduite, demandez à quelqu'un d'autre de la relire attentivement et si possible demandez à un quelqu'un qui maîtrise la langue de rendre le texte plus clair et plus concis. Le vocabulaire difficile et les phrases difficile à comprendre sont vus comme pouvant être bloquants pour les traducteurs volontaires. Les balises, aussi, peuvent causer des problèmes pour les traducteurs, mais en tant qu'administrateur de traduction vous pouvez éviter ces problèmes, pour cela lisez la section sur la gestion des balises ci-dessous. Naturellement les changements que vous effectuez dans le texte source des traductions nécessitent des mises à jour de toutes les traductions existantes, ainsi est-il mieux d'attendre jusqu'à ce que le contenu de la page soit stabilisé. D'un autre côté, les modifications ont lieu, et le système les prend correctement en charge, donc vérifiez la section sur la gestion des modifications ci-dessous.

Balisage Lorsque le texte est prêt à être traduit, tout le monde peut marquer les parties traduisibles en les englobant dans des balises <translate> et en ajoutant la barre <languages /> à la page. Cette dernière ajoute une liste de toutes les traductions de la page, avec leur pourcentage de complétude. Il n'existe aucune autre façon de dire qu'une traduction existe. Lisez comment effectuer le balisage ci-dessous. Le système détectera lorsque les balises sont placées sur la page à traduire et la page comportera un lien pour l'identifier comme page traduisible. Il vous avertira et vous empêchera d'enregistrer la page si par exemple vous avez oublié d'ajouter une balise fermante. La page à traduire sera également répertoriée sur Special:PageTranslation en tant que « ready for marking » (prête pour la traduction).

Marquage Après un balisage, un administrateur de traduction marque la page pour qu'elle soit traduite. L'interface est expliquée sur la page d'exemple de traduction. La responsabilité de l'administrateur de traduction est d'être sûr que la segmentation soit cohérente et que le balisage ait été fait proprement. La page peut être marquée de nouveau si une modification a eu lieu entre temps. Voir comment effectuer une modification sans rupture brutale ci-dessous. Le marquage de la page démarre un processus en arrière-plan qui utilise une file d'attente des travaux (job queue). Ce processus parcourt chaque page de traduction et la régénère : les modifications dans le modèle de la page de traduction seront reflétées et les traductions obsolètes seront remplacées temporairement par le texte source original. À l'opposé, l'interface de traduction est mise à jour immédiatement.

Modifications Les utilisateurs peuvent continuer à faire des modifications sur la page source à traduire. Les modifications seront visibles aux utilisateurs regardant la page dans la langue source, mais les traductions sont faites au regard des unités de traduction extraites de la dernière version de la page à traduire qui a été marquée pour qu'elle soit traduite : les pages à traduire sont indiquées comme étant à 100% à jour si toutes les unités de traduction ont été traduites, même si la page source a reçu des modifications. Vous pouvez facilement voir si il y a des modifications non-marquées lorsque vous regardez la page à traduire dans la langue source : il y a une note en haut qui dit que vous pouvez traduire cette page et également des liens vers les modifications s'il y en a.

Invalider. Si des modifications sont faites dans le source de la page à traduire, on donnera à l'administrateur des traductions la possibilité de "Ne pas invalider les traduction" pour chacune des sections. Si une section est invalidée, alors les langues de traduction auront une couleur de fond rose pour ces sections, et une icône représentant une montre sera affichée aux traducteurs dans l'interface de traduction. Si une section n'est pas invalidée, aucun changement ne sera visible aux lecteurs des pages traduites, et les traducteurs devront examiner la section dans l'interface de traduction afin de voir les modifications.

Langue source Il y a également une page de traduction avec le code de langue de la langue source : elle ne contient pas les balises additionnelles et autres marquages en lien avec la traduction de page qui sont utilisés dans la source de la page à traduire. Cette page n'est pas liée à l'interface, mais c'est utile par exemple lorsque vous voulez transclure la page (typiquement pour les modèles traduisibles) ou l'exporter. Par exemple, la page sur laquelle vous vous trouvez est disponible sans balises à Help:Extension:Translate/Page translation administration/en.

Changement de la langue d'origine. L'extension assumera en principe que la page source à traduire est dans la langue par défaut du wiki. Les administrateurs peuvent modifier le paramètre de langue d'une page spécifique via la page Special:PageLanguage, pour qu'elle soit utilisée comme page source à traduire. Voir Langue du contenu de la page pour plus de détails.

Demandes de fermeture de la traduction. Certaines pages traduisibles ont un contenu qui est seulement intéressant pour une certaine période de temps. Par exemple, les mises à jour d'annonces et de statut régulier, comme les faits marquants mensuels de Wikimedia. Vous pouvez garder ces pages autour des traductions, mais vous devez les cacher de l'interface de traduction. Cela n'empêche pas d'autres traductions de pages, mais il réduit considérablement le risque qu'un utilisateur commence accidentellement la traduction de la page. Le découragement et son retour se font à partir de Special:PageTranslation.

Priorisez les langues. Vous pouvez également définir une liste de langues spécifique dont vous souhaitez la traduction; Laisser la liste des langues vide implique que toutes les langues sont autorisées. La page se comportera comme une page "qui décourage" (voir paragraphe précédent) pour les langues non présentes dans la liste des priorités et, lors de leur traduction, les traducteurs pourront avoir donné un avis. Vous pouvez également empêcher la traduction dans d'autres langues, dire si les traductions sont effectivement utilisées ailleurs et vous ne serez plus en mesure de les utiliser, sauf dans certaines langues.

Groupement. Il est possible de regrouper des pages ayant des relations communes ensemble. Ces groupes travaillent comme tous les autres groupes de messages. Ils ont leurs propres statistiques et contiennent tous les messages des sous-groupes : dans notre cas, des pages traduisibles. Cette fonctionnalité est actuellement en Special:AggregateGroups. Les groupes de messages globaux sont réduits par défaut en Special:LanguageStats dans le sélecteur de groupe à Special:Translate.

Déplacement. Vous pouvez déplacer des pages traduisibles de la même façon que vous pouvez le faire pour n'importe quelle autre page. Lors du déplacement, vous pouvez également choisir si vous souhaitez déplacer des sous-pages non-traductibles. Le processus de déplacement utilise une tâche qui s'exécute en arrière plan pour déplacer les nombreuses pages dépendantes. Pendant que le déplacement s'effectue, il est impossible de traduire la page. L'achèvement est noté dans le journal de traduction de page.

Suppression. Comme pour le déplacement, la suppression est accessible à partir de l'endroit par défaut. Vous pouvez supprimer soit l'ensemble de la page traduisible, ou juste une page de traduction, à partir de son bouton de suppression. La suppression supprimera également toutes les pages de l'unité de traduction connexes. Comme pour le déplacement, un processus en arrière-plan supprimera les pages au fil du temps et l'achèvement de la tâche est noté dans le journal de traduction de la page. La suppression exige d'avoir une autorisation pour "supprimer" et "traduire la page", mais les unités de traduction individuelles des pages peuvent toujours être supprimées avec la procédure standard de "suppression".

Revenir en arrière. De même, revenir sur des modifications incorrectes fonctionne comme d'habitude. (incluant le bouton de retour en arrière) : il suffit de modifier l'unité de traduction affectée et la page de traduction sera mise à jour. Pour pouvoir éditer l'unité de traduction à partir de l'édition de la page de traduction, cliquez sur le lien "contributions" pour l'éditeur et rechercher une modification à la même date et heure.

Protéger. Il est possible de protéger la page traduisible. Les pages de traduction ne peuvent pas être protégées, la protection de la page traduisible ne peut pas se propager jusqu'à celles-ci. Pour éviter d'autres modifications sur les traductions, vous devez ajouter la langue source comme seule langue prioritaire et désactiver les traductions à d'autres langues, voir Priorisez les langues ci-dessus. Ensemble, ces deux actions empêchent efficacement les changements à la fois sur la page source et les pages de traduction avec leurs pages d'unités de traduction. Il est possible de protéger les pages des unités de traduction individuelles, bien que ça ne soit pas conseillé.

Suppression de la traduction. Il est également possible d'annuler le marquage d'une page pour la traduction. Vous devez d'abord supprimer toutes les balises <translate> de la page. Ensuite, vous pouvez utiliser Special:PageTranslation ou suivre le lien en haut de la page traduisible pour le retirer de la traduction. Cela permettra d'éliminer toute structure liée à la traduction de la page, mais de laisser toutes les pages existantes en place, librement éditables. Cette action est déconseillée.

Anatomie d'une page traduisible

La traduction d'une page traduisible produit beaucoup de pages, qui toutes ensemble forment la page traduisible dans son acception la plus large : son titre est déterminé par le titre de la page traduisible Page :

  • Page (la page source)
  • Page/<code de langue> (les pages des traductions, plus une copie de la page source sans le marquage)
  • Translations:Page/<identifiant d’unité de traduction>/<code de langue> (toutes les pages des unités de traduction)

En plus de cela, il y a le modèle de page de traduction et les sources des unités de traduction, extraits de la page source et stockés dans la base de données. Le système garde une trace de chaque version de la page source qui contient des balises de traductions et mémorise quelles versions parmi celles-ci ont été marquées comme étant à traduire.

Chaque fois qu'une page d'unité de traduction est mise à jour, le système régénèrera également la page de traduction correspondante. Cela se concrétisera par deux modifications. La modification de la page d'unité de traduction est cachée par défaut dans les modifications récentes et peut être affichée en choisissant « Afficher les traductions » dans le filtre des traductions. Toute action autre que la modification (comme la suppression ou le déplacement) des pages d'unité de traduction n'entraineront pas la régénération de la page de traduction correspondante.

Si vous avez besoin de copier la page source sans marquage, par exemple pour être collé dans un autre wiki sans Translate,

  • identifier le code de langue source (pour l'anglais, en) et rendez-vous sur Page/<code de langue> ;
  • Cliquez sur le bouton « Voir l’historique » pour atteindre une adresse telle que celle-ci et remplacez action=history par action=raw dans la barre d'adresse, appuyez sur entrée: le texte sera affiché et sauvegardé.

Segmentation

Principes généraux :

  1. Tout texte destiné à être traduit doit être compris entre des balises <translate>. Il peut y avoir de multiples paires de balises pour une seule page.
  2. Tout ce qui est en dehors des balises ne sera jamais modifié, et ceci pour n'importe quelle traduction. Ce texte fixe forme le modèle de document de la page à traduire.
  3. Trop de balises placées dans un texte rendent le travail des traducteurs difficile. S'il y a trop de balises <translate>, en enlever et répartir les restantes à des endroits plus judicieux.
  4. Le texte placé entre les balises <translate> est séparé en unités de traduction. Une ou plusieurs lignes vides doivent s'intercaler entre 2 unités de traduction.

Restrictions. La fonction de traduction de page impose certaines restrictions sur le texte. Il ne devrait pas y avoir de balisage qui couvre plus de deux ou plusieurs unités de traduction. En d'autres termes, chaque paragraphe doit être autonome. Ceci n'est actuellement pas intégré dans le logiciel, mais ne pas le respecter provoquera un rendu invalide de la page, la gravité dépendra du fait que MediaWiki lui-même soit en mesure ou non de fixer la sortie HTML résultante.

Ordre d'analyse syntaxique. Attention, les balises <translate> fonctionnent différemment des autres balises, car elles ne passent pas par l'analyseur syntaxique. Cela ne devrait pas causer de problèmes en général, mais le pourrait, si vous essayez des choses un peu fantaisistes. De manière plus détaillée, elles sont analysées avant toutes les autres balises comme <pre> ou <source>, à l'exception de <nowiki> qui est reconnue par l'extension de Traduction dans certaines circonstances (comme l'affichage du rendu d'une page), mais pas dans d'autres (telles que la génération de la liste sur Special:PageTranslation of pages containing <translate>). Si vous voulez avoir l'expression littérale "<translate>" dans le texte source, vous devrez utiliser à la place quelque chose comme "&lt;translate>".

Placement de la balise. Si possible, essayez de mettre les balises sur leurs propres lignes, sans lignes vides entre le contenu et les balises. Parfois, cela est impossible, par exemple si vous voulez traduire un contenu entouré par le balisage, mais pas le balisage lui-même. Ceci reste correct aussi, par exemple :

{{Template|1=<translate>Quelques paramètres localisés</translate>}}

Pour faire ce travail, l'extension utilise un traitement des espaces simple : les espaces sont conservés, sauf si une balise d'ouverture ou de fermeture <(/)translate> est la seule chose sur une ligne. Dans ce cas, la nouvelle ligne après la balise d'ouverture ou avant la balise de fermeture est mangée. Cela veut dire que ça ne provoquera pas d'espace supplémentaire dans l'affichage de la page.

Variables.Il est possible d'utiliser des variables semblables à des variables de modèle. La syntaxe est <tvar|name>contenu</>. Pour les traducteurs celles-ci apparaitront seulement sous la forme $name, et seront automatiquement remplacées dans les pages de traduction par la valeur définie dans la page traduisible (donc ce sont des "constantes" globales dans toutes ses pages de traduction). Les variables peuvent être utilisées pour masquer le contenu intraduisible dans le milieu d'une unité de traduction. Cela fonctionne également pour des choses comme les numéros qui doivent être souvent mis à jour. Vous pouvez mettre à jour le nombre dans toutes les traductions en changeant le nombre dans la source de la page traduisible et re-marquer la page. Vous n'êtes pas obligé d'invalider les traductions, parce que le nombre ne fait pas partie des pages de l'unité de traduction.

Valeurs séparées par des virgules. Pour du contenu, tel que des données destinées à la construction de graphiques, qui nécessitent d'être parsées par le logiciel en tant valeur séparées par des virgules, vous devriez séparer les unités de traduction entre chaque virgule, de manière à ce que les traducteurs n'utilisent pas la représentation des virgules propre à leur localisation, ce qui induirait le logiciel en erreur.

Exemples de marquage/balisage de texte

Ci-dessous sont répertoriées les pratiques de base et celles alternatives pour manipuler différentes sortes de marquages et de balisages wiki.

Catégories Les catégories peuvent être ajoutées de deux façons : dans le modèle de la page de traduction ou dans l'une des unités de traduction. Si les catégories se trouvent dans le modèle de la page de traduction, toutes les traductions se retrouveront dans la même catégorie. Si vous avez des catégories à l'intérieur d'unités de traduction, vous devriez convenir avec les utilisateurs d'un schéma de nommage. Sur la droite, nous voyons deux schémas possibles qui sont indépendants des moyens techniques nécessaires à leur réalisation.

Traduction en ajoutant un suffixe de langue : Category:Cars/fi (recommandé)

[...]
</translate>

[[Category:MediaWiki{{#translation:}}]]
  • Le nom de la page de catégorie n'est pas traduit (tout comme les noms de page).
  • Une catégorie pour chaque langue.
  • La traduction de page peut être utilisée pour la catégorie elle-même : les catégories seront liées ensemble et les entêtes seront traduits (mais pas le nom de la catégorie dans les liens ou équivalents).

Pas de traduction: Category:Cars

  • Toutes les traductions dans la même catégorie (bien si il y a peu de langues, mauvais sinon).
  • Le nom de la catégorie n'est pas traduit (peut être mis comme tel dans le modèle de traduction).
Titres Les titres peuvent en principe être groupés avec le paragraphe suivant, mais il est préférable de les séparer par une ligne vide. De cette façon, quelqu'un peut rapidement traduire la table des matières avant d'entrer dans le contenu. Lors du marquage des titres, il est important d'inclure le balisage de titre à l'intérieur des balises de traduction et d'insérer un saut de ligne entre le balisage de titre et la balise de début de traduction, ou MediaWiki ne les identifiera plus correctement. Par exemple, la modification de section ne fonctionne qu'avec le balisage recommandé donné en exemple. Le balisage donne également immédiatement un contexte aux traducteurs : ils sont en train de traduire un titre.

Incorrect :

== <translate>Culture</translate> ==

Incorrect :

<translate>== Culture ==</translate>

Segmentation recommandée :

<translate>
== Culture ==

Lorem ipsum dolor.
</translate>
Images Pour les images qui contiennent du contenu spécifique à une langue, comme du texte, il faut inclure la syntaxe complète de l'image en tant qu'unité. Pour les autres images, on peut simplement marquer la description, en indiquant éventuellement le contexte dans la documentation du message de la page une fois qu’elle a été marquée pour traduction.
<translate>
[[File:Europe.png|thumb|right|Carte de l'Europe avec les capitales]]
</translate>
[[File:Ball.png|50px|<translate>Icône balle</translate>]]
Liens Des liens peuvent être introduits dans le paragraphe. Cela permet non seulement de changer le nom du lien, mais aussi la cible du lien pour une version localisée, si elle existe.

Si la page cible est (ou devrait être) également traduisible, vous devez la lier en la préfixant avec Special:MyLanguage/ à son titre. Seule l'étiquette de lien aura besoin d'être traduite, parce que cela redirige automatiquement les utilisateurs vers la page de traduction dans leur propre langue de l'interface, tel que sélectionné par exemple via le UniversalLanguageSelector. Toutefois, afin d'obtenir un comportement homogène, la syntaxe doit être utilisée pour tous les liens.

Comme les titres sont traduits, vous ne pouvez pas utiliser leurs identifiants générés automatiquement. Vous pouvez ajouter vos propres ancres. Pour les avoir en dehors du modèle de traduction, vous aurez besoin de séparer la page en plusieurs paires de balises <translate> autour de chaque titre dont vous souhaitez définir une ancre.

Liens internes :

<translate>
Helsinki est la capitale de la [[Finlande (pays)|Finlande]].
</translate>

Liens vers les pages traduisibles :

<translate>
Elle possède de merveilleuses plages avec beaucoup de  [[Special:MyLanguage/Mouette|mouettes]].
</translate>

Liens externes :

<translate>
PHP ([http://php.net website]) est un langage de programmation.
</translate>

Liens dans une page :

<span id=culture></span>
<translate>
== Culture ==

Lorem ipsum dolor.

...

Pour plus de détails concernant les aliments, voir la [[#culture|section sur la culture]].
</translate>
Listes Les listes peuvent être longues, on pourrait donc avoir envie de les diviser en plusieurs parties avec par exemple cinq éléments ou moins. Faites-le uniquement si les éléments sont suffisamment indépendants pour être traduit séparément dans toutes les langues, ne créez pas de « messages Lego » : par exemple, vous devez éviter de diviser une unique phrase en unités multiples, ou de séparer des parties logiquement dépendantes qui peuvent s’impacter l’une-l'autre (à l'égard de la ponctuation ou du style de la liste, par exemple). Pour diviser une liste, utilisez les balises <translate>. N’insérez pas de nouvelles lignes car cela casserait la sortie HTML.
<translate>
* Principes généraux
* Titres
* Images
* Tables
* Catégories
</translate>
<translate>
* Liens
* Modèles
</translate>
Nombres Avec des chiffres et d'autres éléments non-linguistiques vous pouvez en extraire le nombre réel de traductions et en faire une variable. Cela offre de multiples avantages :
  • Vous pouvez mettre à jour le numéro sans invalider les traductions.
  • La mémoire de traduction peut mieux fonctionner lorsque le nombre de changements est ignoré.
<translate>
Revenus ce mois <code><tvar|income>{{FORMATNUM:3567800}}</></code> EUR
</translate>

Notez que cela empêche les traducteurs de localiser le numéro en faisant la conversion des devises. L'appel FORMATNUM s'assure que le numéro soit formaté correctement dans la langue de destination.

Modèles Les modèles ont différentes fonctions et utilités, de sorte que la meilleure solution dépend de ce pourquoi le modèle a été conçu. Si le modèle ne fait plus partie d'un paragraphe, il doit être laissé de côté, à moins qu'il ait des paramètres qui doivent être traduits. Si le modèle n'a pas de contenu linguistique, on n'a pas besoin de faire quoi que ce soit pour ce modèle. Pour un exemple de modèles traduits avec la traduction de la page, voir Template:Extension-Translate. Pour utiliser ce modèle, vous devez avoir un autre modèle similaire à {{Translatable navigation template}}, parce que vous ne pouvez plus inclure le modèle par {{TemplateName}}. Ce n'est pas "encore" fourni par l'extension de traduction Translate elle-même, mais c'est prévu dans les plans.

Une autre façon est d'utiliser le traduction d'élément non structuré pour traduire le modèle, mais la langue du modèle suivra la langue de l'interface des utilisateurs, et non pas la langue de la page qu'ils consultent.

Changer le texte de la source

Principes généraux :

  • évitez des changements
  • faites des changements aussi isolés que possible
  • n'ajoutez pas vous même de marqueur à l'unité de traduction

Les marqueurs d'unité. Après avoir marqué une page pour la traduction, le système mettra à jour la page source traduisible puis ajoutera des identificateurs uniques pour chaque unité de traduction. Voir l'exemple ci-dessous. Ces marqueurs sont essentiels pour le système, qui les utilise pour suivre les changements de chaque unité de traduction. Vous ne devez jamais ajouter de marqueurs d'unités vous même. Les marqueurs sont toujours sur la ligne qui précède l'unité ; ou, si elle commence par un entête, après le premier entête sur la même ligne. Les différents placements pour les entêtes sont nécessaires pour laisser la zone d'édition fonctionner correctement.

<translate>
== Birds == <!--T:1-->
Birds are animals which....

<!--T:2-->
Birds can fly and...
</translate>

Modification du texte de l'unité. La modification de texte est l'opération la plus courante pour les unités de traduction. Vous pouvez corriger les fautes d'orthographe et de grammaire ou faire d'autres modifications à l'unité. Après le re-marquage de la page pour la traduction, vous verrez la différence dans le texte de l'unité. La même différence est également montrée aux traducteurs quand ils mettent à jour leurs traductions. Pour de simples corrections d'orthographe et d'autres cas où vous ne voulez pas mettre en évidence les traductions existantes des pages traduites, vous pouvez éviter de les invalider : les traducteurs verront encore la différence si jamais ils mettent à jour la traduction pour une raison quelconque.

Ajout de texte. Vous pouvez ajouter librement du texte à l'intérieur des balises <translate>. Assurez-vous qu'il y ait une ligne vide entre les unités adjacentes, de sorte que le système puisse le voir comme une nouvelle unité. Vous pouvez également ajouter des balises <translate> autour du texte ajouté, si le texte ne se trouve pas déjà à l'intérieur de balises <translate> existantes. Encore une fois, n'ajoutez pas de marqueurs d'unité vous-même, le système va le faire tout seul.

Suppression du texte. Vous pouvez supprimer des unités entières. Si vous le faites, retirez également le marqueur de l'unité.

Fractionnement des unités. Vous pouvez diviser des unités existantes soit en ajoutant une ligne vide au milieu d'une unité, soit en ajoutant des balises <translate>. Vous pouvez garder le marqueur de l'unité avec la première unité ou le supprimer complètement. Dans le premier cas, les traducteurs voient l'ancien texte lors de la mise à jour de l'ancienne traduction. Si vous avez supprimé le marqueur de l'unité, lorsque la page sera re-marquée pour la traduction, les deux unités se comporteront comme si aucune traduction n'avait jamais existé.

État original Garder le marqueur Enlever le marqueur
<!--T:1-->
Cat purrs. Dog barks.
<!--T:1-->
Cat purrs.

<!--T:2--> (Ajouté après avoir remarqué)
Dog barks.
<!--T:2--> (Ajouté après avoir remarqué)
Cat purrs.

<!--T:3--> (Ajouté après avoir remarqué)
Dog barks.
Kissa kehrää. Koira haukkuu. Kissa kehrää. Koira haukkuu.

Dog barks.

Cat purrs.

Dog barks.

Fusion des unités. Si vous fusionnez des unités, vous allez devoir supprimer tous les marqueurs de l'unité sauf un.

Déplacement des unités. Vous pouvez déplacer des unités sans invalider les traductions : il suffit de déplacer le marqueur de l'unité avec le reste de l'unité.

Avant de marquer la nouvelle version de la page pour la traduction, veiller à ce que les meilleures pratiques soient suivies, surtout que les traducteurs prennent une nouvelle unité de traduction si le contenu a changé. Assurez-vous également qu'il n'y ait pas de changements inutiles pour éviter de faire perdre du temps aux traducteurs. Si la page source contient beaucoup de changements, il peut s'avérer utile d'attendre qu'elle se stabilise, avant "d'autoriser" la traduction de la page pour les traducteurs.

Les traductions de l'unité inutilisées ne sont pas effacées automatiquement, mais cela ne devrait pas causer des problèmes.

Évoluer vers la traduction de pages

Si vous avez déjà traduit des pages avant d'utiliser le système de traduction de page, vous pouvez migrer ces pages vers le nouveau système, au moins celles dont vous comptez avoir de nouvelles traductions ou dont vous souhaitez obtenir des statistiques. Vous aurez probablement des modèles existants pour la sélection de la langue et peut-être des conventions de nommage de la page différentes.

Vous pouvez commencer la migration par le nettoyage, la pose des balises et le marquage de la page source. Vous pouvez conserver les modèles permettant de choisir la langue tant que les anciennes traductions n’ont pas migré. Si vos pages suivent les conventions de nommage des sous-pages avec le code de la langue, elles seront remplacées par le texte source lorsque la page source aura été marquée comme étant à traduire, mais vous pourrez toujours accéder aux traductions à partir de l’historique.

Cette tâche manuelle a été partiellement automatisée par Special:PageMigration, qui montre côte-à-côte les unités source et destination et permet à l'utilisateur d'ajuster les unités en fournissant un ensemble d’outils présentés plus loin dans cette page.

Mode d’emploi

 
Capture d'écran montrant un exemple d'utilisation de Special:PageMigration pour « Help:Special pages » comme nom de page et « fr » comme code de langue.
  1. Allez sur Special:PageMigration.
  2. Entrez le titre de la page et le code de la langue. Par exemple, « Help:Special pages » et « fr ».
  3. Le texte source, qui a été automatiquement divisé en unités par l’extension et les traductions importées seront affichés côte-à-côte avec une première mise en correspondance.
  4. Utilisez les actions disponibles pour chaque unité pour finir la mise en correspondance manuellement.
  5. Comme les unités traduites sont modifiables, faites les améliorations manuelles nécessaires (pour ajouter des variables de traduction, réparer des liens et le balisage, etc.).
  6. Cliquez sur le bouton « Enregistrer ». Cela va créer des pages dans l'espace de noms « Translations » (traductions), de la forme Translations:Page/<identifiant d’unité de traduction>/<code de langue>. Les anciennes traductions sont maintenant importées dans « Translate ».
  7. Autrement, si vous souhaitez annuler l’importation, cliquez sur le bouton « Annuler ».

Actions disponibles

Chaque ligne composé de l'unité source et de l'unité de destination dispose d'un ensemble d'icônes d'action. Elles sont utilisées comme suit :

  1. Ajouter : cliquer sur cette icône d'action ajoute une nouvelle unité vide sous l'unité en cours. Utilisez cette fonction si vous voulez diviser l'unité en cours et que vous avez besoin d'une unité en dessous.
  2. Permuter : cliquer sur cette icône d'action permute le contenu de l'unité en cours avec l'unité situé en dessous. Vous pouvez utiliser cette fonction lorsque les unités sont mal alignées en raison d'une organisation différente des sections. Ou lorsque vous avez besoin de faire glisser une unité en dessous ou au dessus. Dans les deux cas, rappelez-vous que ça permute avec l'unité du dessous mais ne crée pas d'unité supplémentaire.
  3. Supprimer : cliquer sur cette icône d'action supprime complètement l'unité cible correspondante de la page et décale les unités cibles restantes vers le haut d'une unité. Utilisez cette option pour supprimer les contenus non désirés comme le code ou les traductions importées qui sont totalement présents dans la langue source. Remarque : cette action est irrévocable (dans la session en cours).

Dépannage

  1. Si vous marquez une page comme étant à traduire, puis allez immédiatement sur la page spéciale pour essayer d’importer les traductions, vous pouvez obtenir un message d’erreur tel que « <page-name>/<language-code> ne contient aucune ancienne traduction. ». En effet, FuzzyBot n'a pas encore invalidé les messages de l’ancienne page : l’outil ne trouvera pas de modification par FuzzyBot sur ​​la page de traduction. Dans ce cas, il suffit d’attendre que FuzzyBot fasse son travail. Une fois qu’une modification sera visible, vous pourrez procéder aux importations.
  2. Merci de patienter pendant un certain temps après avoir appuyé sur le bouton « Enregistrer ». Pendant que le fond du bouton reste grisé, il y a un processus qui continue d'importer des unités non-vides. Une fois que le bouton devient de nouveau coloré, l'importation est terminée.

Astuces

  1. La migration sera plus facile si vous commencez d'abord (avant la marque pour la traduction) par vérifier si les traductions existantes sont semblables au texte original anglais, et que vous modifiez manuellement la structure des pages : séparez les paragraphes et les listes, ajoutez les titres manquants (même s’ils sont vides).
  2. Il sera utile de vérifier le résultat dans l’interface de traduction principale — quelques-unes des unités peuvent être marquées immédiatement comme obsolètes à cause des balises d'erreurs ou si toutes les variables de traduction n'ont pas été ajoutées.
  3. La traduction du titre de la page devra être ajoutée manuellement. Si vous ne connaissez pas très bien la langue de la page traduite, vous pouvez essayer de trouver la traduction du titre de la page parmi les « pages liées », voire dans les redirections. Remarque : ne traduisez pas l'espace de nom, gardez-le non traduit.