Help:Extension:Translate/traduction hors connexion

This page is a translated version of the page Help:Extension:Translate/Off-line translation and the translation is 89% complete.
Outdated translations are marked like this.

Cette page explique de quelle manière traduire sans connection internet (traduire hors-ligne). Si cela vous intéresse, vous connaissez sûrement ce que sont les fichiers .po pour Gettext si vous avez déjà traduit d’autres projets. C’est pourquoi nous allons ne décrire ici que la façon de les utiliser dans un wiki disposant de l’extension Translate. Autrement, vous serez probablement plus intéressé par le tutoriel Comment traduire pour la traduction hors-ligne.

De façon plus générale, vous pourriez ne pas vouloir utiliser l’interface web si vous avez une connexion Internet lente ou limitée ou des outils de travail hors ligne qui ne peuvent pas s’en passer. Cependant, restez conscient que l’extension Translate a été conçue pour un travail collaboratif. Cela veut dire que vous ne devriez pas détenir de façon prolongée les fichiers téléchargés, qui sont rapidement périmés par les contributions d’autres utilisateurs. Vous devriez donc télécharger une nouvelle version du fichier juste avant de commencer à le traduire. Sinon, vos modifications pourraient entrer en conflit celles avec les autres traducteurs qui travaillent sur le wiki.

Exportation

Vous pouvez télécharger n’importe quel groupe de messages en tant que fichier .po pour Gettext en utilisant la commande Exporter pour une traduction hors ligne dans Special:Translate, si le site l’a activée dans sa configuration. Il est plus prudent de se renseigner sur la démarche propre au Wiki avant de débuter la traduction.

Bien que quelques groupes de messages puissent avoir une option d'exportation, qui exportera les traductions dans le format natif de ce groupe, et bien que le format puisse être Gettext, ces fichiers ne sont pas ceux à utiliser pour une traduction hors-ligne !

Les fichiers sont des fichers .po standards pour Gettext, avec quelques informations supplémentaires. L’entête contient certains champs supplémentaires affichés ci-dessous ; le msgctxt pour chaque message contient un identifiant utilisé par l’extension Translate. Certains éditeurs sont connus pour supprimer soit les commentaires de l’entête ou les lignes msgctxt, donc commencez avec un petit fichier pour être sûr que votre éditeur ne les enlève pas — il n’est pas agréable de s’apercevoir que l’éditeur est bogué après avoir traduit des centaines de messages que vous ne pouvez pas réimporter dans le système en ligne ! La documentation du message est exportée comme commentaire de traduction.

Champs importants d’entête dans les fichiers :

"X-Language-Code: nl\n"
"X-Message-Group: ext-abc\n"

Dans cet exemple, ext-abc est le nom du groupe de messages à traduire. Pour les pages qui peuvent être traduites, le groupe de messages correspondant possède le préfixe page- suivi du nom de la page (par exemple pour la page « Example », l’entête contiendrait la ligne "X-Message-Group: page-Example\n").

Exemple d’entrée dans un fichier .po pour Gettext :

#. [Wiki] This text is used on the history tab.
#. [Wiki] 

msgctxt "history_short"
msgid "History"
msgstr "Versionsgeschichte"

Notice the line starting by msgctxt: it briefly explains the context of usage for the message given in the next msgid line. Such msgctxt line is optional but recommended. After importing the .po file, this contextual text will be made visible to users of the Translate UI on the wiki, and it should be kept or updated when needed.

Importation

Il n’est pas obligatoire de traduire le fichier en entier. Il est parfaitement possible de téléverser des groupes de messages traduits partiellement. Il y a deux méthodes permettant l’importation de ces fichiers.

Les utilisateurs avec les droits correspondants peuvent utiliser la page Special:ImportTranslations pour téléverser et importer les traductions. La page spéciale traite le fichier, affiche les modifications et laisse le choix à l’utilisateur de les importer. Le processus se fait en plusieurs étapes pour l’importation de longs fichiers comprenant de nombreuses traductions car le temps de traitement est limité.

L'importation peut aussi avoir lieu via un script en ligne de commande dans le fichier Translate/script/poimport.php. Cette méthode est moins flexible mais permet de tout importer d'un coup. Elle nécessite également une intervention manuelle via un accès par le shell au serveur.

La manière dont l'importation des traductions hors connexion est gérée (ou pas) dépend de votre wiki.

Éditeurs Gettext

Voici quelques outils permettant de rédiger ou modifier des traductions hors ligne :

POedit
Disponible pour toutes les plateformes prenant en charge l’ensemble d’outils wxWidgets, testé sous Unix avec GTK+ et Windows.
Attention : assurez-vous d’utiliser la version 1.4.2 ou supérieure, sinon les lignes « code>msgctxt » seront perdues et votre travail ne pourra pas être traité.
gtranslator
Peut être utilisé dans l’environnement de bureau de GNOME sur les plateformes Unix et Linux.
Lokalize
Utilise l’environnement du bureau KDE 4 sur toutes les plateformes qui le prennent en charge. Possède un wiki utilisateurs et un manuel en ligne.
Boîte à outils de tranduction
Ensemble d’outils écrits dans le langage de programmation Python, qui doit également être installé, utilisable sur toutes les plateformes. Prend en charge aussi plusieurs autres formats de fichiers.
Virtaal
Outils de traduction multi-format basés sur les outils ci-dessus. Actuellement opérationnels sous Windows et Linux.
OmegaT
Outil libre pour les traducteurs professionnels écrit en Java, qui nécessite l’installation de Java ; disponible sur toutes les plateformes. Prend en charge une variété d’autres formats de fichiers, des glossaires, la recherche de correspondances approchantes, ainsi que des mémoires de traduction.
Eazy PO
Petit programme qui s’exécute sous Windows, sans installation nécessaire.
éditeur de fichiers Gorm PO
Petit programme puissant qui s’exécute sous Windows, sans installation nécessaire ; la version 1.0 échoue sur les balises msgctxt.
PO Editor amélioré
Disponible en tant que code source pour Windows, BSD, Unix, Linux, Mac OS X. Inclut un correcteur orthographique et des suggestions de Google Translate.
gted
À utiliser comme greffon dans l’EDI Eclipse sous Linux, Windows et MAC OS X ; intègre différents outils.