Manuel:Maintenance scripts/Configuration

This page is a translated version of the page Manual:Maintenance scripts/Configuration and the translation is 88% complete.
Other languages:


Les variables de configuration $wgDBadminuser et $wgDBadminpassword doivent être renseignées pour pouvoir exécuter les scripts de maintenance qui nécessitent une modification de la structure de la base de donnée ( comme Manuel:Update.php ) si l'utilisateur configuré en Manuel:$wgDBuser n'a pas les permissions suffisantes. Par ailleurs, vous pouvez passez les paramètres --dbuser et --dbpass au script. Les valeurs de ces variables diffèrent en fonction du moteur de base de données utilisé pour faire fonctionner votre installation MediaWiki. Si non initialisé, va utiliser la valeur configurée de l'utilisateur dans Manuel:$wgDBuser .

MySQL

Certains des scripts de maintenance nécessitent des droits sur la base de données que, pour des raisons de sécurité, le compte principal de la base de données MediaWiki peut ne pas avoir. Un compte séparé pour la base de données avec des privilèges de 'super-utilisateur' uniquement pour la base de données MediaWiki doit être créé (s'il n'existe pas déjà). Si la base de données que vous utilisez pour MediaWiki s'appelle wikidb, le SQL suivant créera un tel utilisateur pouvant utiliser les privilèges de super-utilisateur sur localhost :

GRANT ALL PRIVILEGES ON wikidb.* TO 'wikidbadmin'@'localhost' IDENTIFIED BY 'strong-password';

Une fois que le compte existe, le nom du compte doit être initialisé dans la variable de configuration $wgDBadminuser . Comme les autres variables de configuration, $wgDBadminuser doit être initialisées dans LocalSettings.php . Un mot de passe pour $wgDBadminuser doit être défini dans la variable de configuration $wgDBadminpassword .

PostgreSQL

PostgreSQL utilise un modèle de sécurité différent de MySQL, et le compte de serveur PostgreSQL utilisé sur l'installation MediaWiki pour les opérations quotidiennes doit aussi doit être utilisé pour lancer les scripts de maintenance. Ceci est nécessaire pour garantir que le propriétaire des nouvelles tables est initialisé correctement. Vous n'avez pas besoin de renseigner $wgDBadminuser et $wgDBadminpassword.